Papier d'Arménie

Né il y a plus de 120 ans, le célèbre carnet Papier d’Arménie recèle des bandelettes détachables de papier brun parfumé. La fabrication artisanale du Papier d'Arménie repose strictement sur les méthodes d’origine et se déroule toujours dans l’atelier de Montrouge. L’odeur unique du Papier d'Arménie doit tout son mérite à la résine de Benjoin. Sans cette matière, le Papier d’Arménie ne serait pas devenu ce qu’il est. Auguste Ponsot découvre les vertus désinfectantes de cette résine lors d’un voyage en Arménie. Il décide d’en importer les bienfaits en France. Réputé depuis l’Antiquité pour ses propriétés antiseptiques, cicatrisantes et expectorantes, le baume de benjoin servait autrefois, en usage externe, pour traiter l’asthme, la toux et les enrouements.